vendredi 22 février 2013

DIMINUTION DE 40% PREVUE PAR L'AIDE EUROPEENNE A L'AIDE ALIMENTAIRE.


De nos jours, 25% de la population européenne vit sous le seuil de pauvreté.  Malgré cette triste constatation, l'union européenne a prévu le 8 février dernier de diminuer l'aide alimentaire de 40% afin d'instaurer le budgetd'austérité.
 
Monsieur Marc Van Nes, représentant de la fédération des banques alimentaires souligne un point crucial : 60% de nos fonds proviennent de l'aide européenne.  Si cette mesure est adoptée, un démuni sur cinq aura la possibilité de manger.
 
Des sommes plus que faramineuses sont débloquées par l'union européenne afin de venir en aide à la Syrie et à bon nombre d'autres pays étrangers alors qu'en Belgique et dans d'autres pays européens, de nombreuses personnes  n'ont plus accès à une nourriture décente.
 
Il faut savoir qu'en 1992, les banques alimentaires belges aidaient 50.000 personnes.  Aujourd'hui, ce chiffre est de 106.900.
 
Le nombre de démunis s'accroît cependant, les moyens financiers décroissent.
 
L'union européenne ne peut-elle pas penser à ses citoyens en détresse avant d'aider financièrement des pays étrangers ?
 
La Nouvelle Wallonie Alternative ne peut tolérer une telle situation.
 
Béatrice Silvestre
Délégué NWA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire